Après tout même les dieux peuvent errer.

終究天偶爾也會出差錯。
Après tout même les dieux peuvent parfois errer.

Ce qu’il y a d’intéressant dans cette phrase, c’est l’allusion au clinamen d’Epicure. C’est aussi la conséquence immédiate qu’il faut prendre philosophiquement en compte: les dieux ne sont pas à craindre.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.